sd main logo
Entre plaine, mer et montagne
Menu

Pour nous changer les idées

Ca fait envie non ?
Ca fait envie non ?

Lundi 6 juillet 

Encore une nuit sublime au bord de la Drôme. Ce matin, toujours ciel bleu et un peu de mistral. Baignade dans la rivière et nous voilà partis en direction du col de Cabre (1'180 m) qui sépare la vallée de la Drôme et celle du Buëch dans les Hautes Alpes.

Nous avons décidé d'aller voir du côté du lac du Riou s'il y a de la place. Court arrêt dans une boulangerie à Serres et nous sommes arrivés après un long trajet de 49 km, un record pour une journée 😂

Nous avons de la chance, il y a une belle place de libre, celle où nous nous installons d'habitude. Il fait chaud mais le mistral fait du bien.

Beaucoup de monde à la plage.

La température du lac est très agréable et nous ne nous privons pas d'y nager.

Un coin pour la nuit
Un coin pour la nuit

Dimanche 5 juillet 

Les autruches nous ont laissé dormir, elles ont été sages. Ce matin, grand soleil et toujours du vent du nord qui fait du bien.

Nous quittons les volatiles vers 9h30, direction Le Pouzin au bord du Rhône. Nous stationnons le Ptit Camion à proximité du pont enjambant le fleuve pour faire une petite promenade mais il commence à faire trop chaud, retour au camion.

Nous reprenons la route et Francine fait quelques courses dans une boulangerie à Loriol-sur-Drôme. Nous cherchons un coin sympa au bord de la rivière dans la vallée de la Drôme mais, comme c'est dimanche, il y a beaucoup de monde voire surbooké. Beaucoup de monde également sur la route.

A midi, nous avons réservé une table au restaurant La Magnagnerie à Saillans que nous connaissons bien pour y avoir déjà mangé. Aujourd'hui, toujours excellent.

Nous voilà sur la route de la Clairette de Die où la température dépasse les 30° avec un peu de vent.

La circulation est revenue à la normale et nous trouvons enfin un coin magnifique au bord de la Drôme où nous sommes seuls car il n'y a de la place que pour un véhicule; de plus, il faut y entrer en marche arrière sur 30 m. pour que ce soit plus pratique pour sortir.

Autant dire que nous profitons de la fraîcheur de la rivière où nous nous baignons.

Demain sera un autre jour

Pour ce soir avec les autruches
Pour ce soir avec les autruches

Samedi 4 juillet

Quelle magnfique nuit au calme que nous avons passé, pas un bruit. Comme nous avons de la route à faire, nous quittons à regret cet endroit magique vers 8h30. En effet, nous avons décidé de changer de secteur et d'aller dans la Drôme à la Ferme des Autruches près de Loriol.

De ce fait, nous sommes obligé de traverser les montagnes et nous ne faisons que monter et descendre mais les paysages sont agréables. Il ne fait pas trop chaud car le vent du nord souffle modérément.

A midi, histoire de changer, nous faisons halte dans un routier dans la montagne. Repas simple mais excellent. Et comme nous ne prenons pas de fromage, Madame nous amène chacun une assiette avec des cerises et une pêche avant le dessert.

Nous voici de nouveau sur la route à monter et descendre puis, après les montagnes d'Ardèche, nous voyons le Rhône au loin. Petit arrêt à Intermarché de La Voulte car cette enseigne vend le gasoil à prix coûtant aujourd'hui (1,164). Francine fait quelques courses avant que nous ne traversions le Rhône à La Voulte.

Nous voilà arrivés à la Ferme des Autruches et nous posons les pattes du Ptit Camion dans le parc à proximité des animaux.

Demain sera un autre jour

Notre coin pour ce soir
Notre coin pour ce soir

Vendredi 3 juillet

Un peu frais ce matin  avec 8,6° et un ciel variable. Après une bonne nuit de sommeil, nous repartons en passant par Chaudes-Aigues puis nous nous dirigeons en direction des volcans du Cantal et plus précisément celui du Puy Mary.

Nous sommes obligés de nous arrêter au col de Serre à 1'331 m. d'altitude car il y a apparemment un alternat pour monter au Puy Mary et nous n'aurions pas pu redescendre.

Nous mettons nos chaussures de marche et nous voilà partis "escalader" une montagne à vaches histoire de garder la forme. Au retour, miam dans le P'tit Camion et nous voilà repartis en empruntant la même route mais en sens inverse.

Notre but était de trouver un coin sympa. Après plusieurs tentatives, nous voici dans un coin magnifique au calme d'où nous avons une vue magnifique avec un temps toujours variable. Nous sommes dans la région des vaches de la race salers.